Le manifeste
Réinventer la France du lien et du partage !
Accueil / Le manifeste
Le manifeste

Refondation a décidé d’offrir une nouvelle alternative politique sur un constat simple : nous ne vivons pas dans une société acceptable, mais dans une société qui habillée de la belle apparence de la modernité et de parures technologiques est une société du mensonge, dissimulant injustices, solitude, effritement des liens et inhumanité. Cette société qui se veut fonctionnelle n’est même plus efficace, laissant aux générations qui viennent à la fois une dette abyssale, un vide de transmission, et un environnement menacé.

Les racines sont profondes. Une conception nouvelle, froide, mécanisée de l’homme, de la vie et du monde a brisé une vision essentielle dans laquelle l’homme est une personne, reliée, solidaire engagée, responsable de l’autre et du bien commun, héritière des sagesses des générations. Les élites s’en satisfont, mais les plus vulnérables en paient le prix. S’épaississent alors les colères, les violences et les tensions.

Les forces politiques n’ont eu ni la résolution, ni la volonté d’apporter de réponse à cette situation. La gauche ne s’est pas donnée l’exigence d’inventer un nouveau modèle économique et social : elle a basculé, en guise d’horizon de progrès, dans une fuite en avant mêlant allocations sédimentées, octroyées, et attisement des revendications individuelles. Les droites se divisent entre souverainistes et libéraux, tentées par le refuge au mieux dans les traditions égoïstes, au pire dans la spirale identitaire.

Il n’y a plus ainsi dans notre vie politique qu’un cocktail instable entres trois pôles : le libéralisme économique ; le souverainisme identitaire ; l’individualisme libertaire. Trois forces corrosives, qui grandissent ensemble, au gré d’une décomposition croissante de la société. Nous voulons poser les jalons politique d’un autre chemin : celui d’une société en reconquête d’elle- même, qui saisisse l’opportunité de ce moment difficile de décomposition pour reposer des fondations. Elles sont simples mais exigeantes : une justice sociale durable se conjugue avec des repères solides ; un entrepreneuriat fécond s’appuie sur l’intelligence du travail dans une économie du partage, qui combine de manière équilibrée capital, richesse sociale et biens naturels ; une société de bienveillance n’est pas le règne d’une bureaucratie éclairée mais une société d’engagement ; la réponse aux besoins ne rend pas tout consommable, y compris la vie. Nous croyons à une société créative, entreprenante, ouverte sur l’Europe et le monde mais solide et tramée de liens. Et nous vous proposons de la bâtir ensemble.

Télécharger le manifeste